Comment reconnaître un trans ?

La réponse à la question – comment reconnaître un trans – est très simple ! Il n’y a bien souvent aucun signe physique distinctif pouvant déterminer si une personne est bel et bien transsexuelle. On parle souvent de la pomme d’Adam qui est plus proéminente chez les hommes. Pourtant, ces traits physiques comme la voix, la mâchoire carrée ou la taille ne sont pas l’apanage d’un sexe. Ceux-ci se retrouvent plus ou moins souvent chez les hommes et les femmes. Lorsqu’on parle de trans, les cartes sont encore plus brouillées. Si vous cherchez vraiment à savoir si une personne est transsexuelle, vous pouvez analyser son physique et son comportement.

Reconnaître un trans à sa manière d’être

Aucun trait n’est exclusivement réservé aux trans ; mais mis l’un à côté de l’autre, cela peut vous donnez une bonne indication. Vous pouvez observer :

La façon de marcher : pour rajouter à leur féminité, beaucoup de trans se déhanche plus que de raison. Si vous apercevez une femme, une Thaïlandaise par exemple, qui en rajoute dans sa démarche, il se peut que ce soit un Ladyboy.

Le maquillage : nous ne parlons pas ici de se maquiller « comme une pute », mais plutôt d’ajouter du fard pour cacher la pilosité ou des traits masculins un peu trop prononcé.

La manière d’être : en vacances à l’étranger, en Thaïlande ou aux Philippines, les Ladyboys ne sont pas du tout timides. Si une femme vous tourne autour dans un bar, vous avez plus de chances que ce soit un Ladyboy qu’une femme. Car, dans ces pays, les femmes sont plus réservées.

L’entourage : le milieu trans est un milieu fermé. Ainsi, les trans sortent le plus souvent ensemble. Donc, si dans un groupe, vous êtes certain de voir un trans, il est probable qu’il y en ait d’autres qui l’accompagnent.

Le maquillage pour reconnaitre un transsexuel

Reconnaître un trans à son physique

Le physique peut jouer des tours. Il existe des femmes aux bras poilus comme il existe des hommes sans pomme d’Adam visible. Cela ne prouve rien. Reconnaître un trans à son physique s’appuie sur une conjonction de critères… Comme c’était le cas pour la manière d’être. Vous pouvez donc porter votre regard sur :

La taille : de manière générale, les femmes sont plus petites que les hommes. C’est surtout le cas en Asie du Sud-Est, où des femmes d’1,80m sont très rares. Dans ces cas-là, il s’agit plus probablement d’un shemale ou d’un ladyboy.

La carrure : il y a des signes qui ne trompent pas et il est beaucoup moins facile de modifier son ossature. Il est possible de limer son nez ou son menton, mais pas sa carrure de rugbyman. Et, même sur un visage refait, vous pouvez très vite apercevoir des traits masculins.

Le fessier : au sens large, nous parlons du cul, de l’entrejambe et des jambes. Pour accentuer leur féminité, les trans se font souvent refaire les fesses. Pour l’entrejambe, c’est plus compliqué, car la chirurgie fait des miracles et il est parfois impossible de distinguer quoi que ce soit… Un autre atout des trans pour améliorer leur apparence physique est l’utilisation de culottes rembourrées. Celles-ci donnent très bien le change, tant qu’on est habillé.

La voix : la voix est un excellent indicateur. Pour masquer leur voix rauque, les hommes peuvent prendre des hormones. Mais, elles ne font pas des miracles et souvent le ton de la voix est faussé et n’est pas naturel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *